Sauver la maison natale de Colette

Il y a deux ans déjà, j’avais écrit dans le Figaro magazine un article sur la maison natale de Colette à Saint-Sauveur en Puisaye, mise en vente à un prix déraisonnable et laissée pratiquement à l’abandon. Cette maison, dont Colette a tant parlé, a pourtant conservé tout son charme , son petit perron sur la rue, sa glycine, et la vue tranquille de ses fenêtres…

« Ma maison reste pour moi ce qu’elle fut toujours: une relique, un terrier, une citadelle, le musée de ma jeunesse… » écrivait l’auteur des Claudine et de l’Enfant et les Sortilèges.

Aujourd’hui, il ne faudrait pas grand chose pour lui redonner une âme, à cette maison…

Certains, dont le neveu de l’écrivain Foulques de Jouvenel,  se mobilisent pour la sauver de l’oubli. Ils viennent de créer un site où vous trouverez toutes les informations sur leur projet: www.maisondecolette.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s