Aider la Ménagerie du Jardin des Plantes!

image-13-12-2016-at-10-43

Le Muséum d’Histoire Naturelle et la Fondation du Patrimoine viennent de lancer un appel aux dons. Il s’agit de sauver la fabrique qui abrite les chevaux de Przewalski, dans leur enclos de la Ménagerie du Jardin des Plantes. Il faudrait 88.000 euros pour restaurer cette maisonnette qui tient à la fois de l’isba russe et du décor champêtre de Marie-Antoinette à Trianon. Je me fais leur relais avec d’autant plus de plaisir que j’ai un faible pour ce plus vieux zoo du monde,  arpenté pendant plusieurs mois lorsque j’ai écrit Les serpents du Muséum, et dont les bibliothécaires m’ont ouvert les archives concernant les animaux de la ménagerie à la date de mon roman.
les-serpents-du-museum-sophie-humannLa Ménagerie du Jardin des Plantes, c’est encore aujourd’hui 5,5 hectares aménagés pour accueillir deux cents espèces, dont un tiers, comme les chevaux de Przewalski, sont menacés d’extinction.

Les dons vont de 20 à 1000 euros

Les profs abonnés gratuitement à l’Illustration!

illustration_couverture_01Partenariat inédit entre l’Education Nationale et le journal L’Illustration premier journal
illustré français, paru pour la première fois en 1843, une mine de documentation. genevièveDésormais, et jusqu’à la fin des commémorations, c’est à dire, jusqu’au 31 décembre 2018, les professeurs pourront avoir un accès gratuit à tous les numéros concernant la Première Guerre Mondiale. La famille Baschet, propriétaire du journal depuis 1904, a fourni un gros travail de numérisation de son fond depuis quelques années et mis en ligne plus de 5000 documents qui peuvent être consultés à partir de la plate forme:

http://www.lillustration.com

Les rendez-vous de l’Histoire

Le 9 octobre 2016, vous pourrez me retrouver aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Je participerai à une rencontre organisée avec le magazine Histoire Junior, à l’Espace Jeunesse, de 15h à 15H45. De 10h30 à 12H30, je signerai aux Editions Gulfstream le tome I des aventures des Compagnons de la cigogne, et, de 16h à 17H, chez Belin, Avant de devenir…Henri IV.visuel-2016-affiche-rdv-histoire

Voyage en ville 2016-2017

Tout d’abord, je renouvelle mes félicitations aux deux classes lauréates qui ont travaillé avec moi l’an dernier. Les CM1 d’Ezy sur Eure ont remporté le 1er prix du concours « Voyage en ville 2015-2016 « avec leurs instruments de musique décoiffants et leur vivante galerie de portraits de musiciens et fabricants d’instruments. Quant aux 1ères pros vente du Lycée Sainte Agnès de Vernon,  ils ont gagné le Second prix avec leur géographie imaginaire et leur flash mob improvisé sur le marché, grâce aux conseils du chorégraphe Sylvain Groud!

Malgré l’abandon du projet par la Drac, le rectorat de Rouen, toujours soutenu par la Fondation du Crédit Mutuel pour la Lecture et Créavenir Normandie, a décidé de reconduire le projet cette année.

Me voici donc repartie pour une nouvelle série d’ateliers d’écriture avec des 3ème du collège Albert Camus d’Yvetot. Nous allons tous ensemble faire nos premiers pas dans la construction d’ un EPI (Enseignement pratique interdisciplinaire), la nouvelle trouvaille de l’Education Nationale pour les collégiens! On vous racontera…

Sophie Humann

Des auteurs pris aux mailles du filet

Peche-OK-banniere-2

 

Les 12 et 13 mars, nous serons une cinquantaine d’auteurs hébergés au Musée de La Marine pour débattre, échanger, rencontrer les lecteurs qui aiment les cropped-9782211093408.gifhistoires de mer et de marins.  Nom de l’événement: « A la pêche aux livres! » Le prétexte? L’exposition « Dans les mailles du filet », dont je voulais vous parler depuis longtemps…Heureusement, il n’est pas trop tard puisqu’elle se termine le 26 juin 2016.

J’y ai retrouvé toute l’histoire de la Grande Pêche dans laquelle je m’étais plongée pour écrire Perdu en mer.

IMG_20151112_170609_hdr

Cette aventure longue de cinq siècles,  souvent tragique, des pêcheurs à la morue, au large de Terre-Neuve et de l’Islande, y est racontée de manière simple, claire, complète. Il y a même une maquette du navire hôpital, le  Saint-François d’Assise, qui s’ouvre pour nous laisser voir les lits suspendus de l’infirmerie.  Le Grand Métier se dévoile sur des gravures, des photos anciennes. Des fragments de vies sont happés par des caméras balbutiantes, surgissent au détour d’un flacon d’huile de foie de morue, d’une affiche.

IMG_20151112_170342

Le destin des pêcheurs a touché de nombreux peintres qui nous offrent leur toiles signées  Marin Marin, Paul Signac, Mathurin Méheut, Louis Garneray,  Albert-Guillaume Démarest, Edmond Rudaux, Jean-Georges Cornélius…

IMG_20151112_170918_hdr

Un long chapitre est consacré au roman de Pierre Loti, Pêcheur d’Islande, publié en 1886. On y apprend que l’auteur avait profité de la sortie  de son livre pour lancer une souscription dans Le Figaro. Il voulait venir en aide aux trente veuves et aux quatre-vingts orphelins que le naufrage d’un morutier venait de laisser à Paimpol.

Emus, instruits, nous sommes prêts pour la dernière salle. L’Histoire a cédé la place à l’actualité. Les chiffres sont durs: plus de 20 millions de tonnes de poissons braconnés tous les ans, les 3/4 des poissons consommés en France sont importés, les 2/3 des navires disparus en dix-huit ans…

Et demain? Demain, une pêche durable,  grâce à la mobilisation de nombreux intervenants? Grâce aux enfants d’aujourd’hui qui seront informés, éduqués ?

Alors, conduisons  les au Musée de la Marine voir Les mailles du filet.

Ils vont grandir, et nous aussi.

http://www.musee-marine.fr/content/paris-week-end-des-ecrivains-evenements