Berlin 1989: un mur s’écroule

Le Journal d’Anita pendant les derniers mois de la RDA. Sa grand-mère a connu la guerre et elle a fui sa région natale, donnée aux vainqueurs soviétiques. Sa mère a vu le mur se construire sous ses yeux…

Anita, elle, nage. Elle aligne les longueurs de bassins, elle rêve aux jeux olympiques, à l’Allemagne des Autres, à l’océan, à la Tour Eiffel… pour oublier que l’ombre de la Stasi ne laisse percer que de rares lumières. Elle nage pour ne pas se laisser vaincre par la rage, comme son amie Brigit. Elle nage parce que son père a disparu.

Elle va assister à la révolution pacifique de l’été 1989, qui a eu la force de détruire le mur de mensonges, de béton et de barbelés.

Sophie Humann

Gallimard Jeunesse, coll. « Mon histoire » parution le 10 octobre 2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s