La recette de la sauce cameline

Pour les cuisiniers amateurs, voici, de la part de Martin (Martin, apprenti de Gutenberg, Gallimard Jeunesse), la recette de la sauce cameline qu’il a dégustée  le 1er mai 1468, en l’honneur de la fête d’une confrérie d’orfèvres. Cette sauce était fort appréciée à la fin du Moyen-Age:  des cuisiniers la vendait même  toute prête dans leurs échoppes.

« Prenez du pain blanc selon la quantité de sauce à faire, écrit Maître Chiquart, dans « Du Fait de cuysine », et mettez-le à bien rôtir sur le gril. Ayez du bon vin clairet, le meilleur possible, dans lequel vous mettrez le pain à tremper, ainsi que du vinaigre en bonne quantité. Prenez vos épices, à savoir cannelle, gingembre, graine de paradis, clou de girofle, un peu de poivre, du macis, de la noix de muscade et un peu de sucre; mélangez tout cela avec le pain et ajoutez un peu de sel. »

Vous l’aurez compris, tous ces ingrédients donnent une sauce de la couleur du chameau, d’où son nom de sauce cameline.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s